Depuis la rentrée, la question se pose de savoir si les espaces de coworking vont devoir demander un pass sanitaire à leurs utilisateurs. Question d’autant plus importante pour nous puisque nous envoyons quotidiennement via la plateforme des centaines de télétravailleurs et nomades dans les différents espaces de coworking de France via notre propre pass coworking :). Comme nous sommes en discussion avec de nombreux espaces, utilisateurs et entreprises tous les jours sur ce sujet, voici quelques retours qui vous aideront à naviguer cet épineuse question !

 

Les espaces de coworking sont-ils concernés par le pass sanitaire ?

 

Depuis le 21 juillet 2021, le pass sanitaire était obligatoire pour accéder aux lieux de loisirs et de culture accueillant plus de 50 personnes. À compter du 9 août, le seuil de 50 personnes disparaît et le pass sanitaire s’applique également dans les cafés et les restaurants, y compris les terrasses, et dans certains grands centres commerciaux de plus de 20 000 m² selon une liste établie par le préfet dans les départements où circule activement le virus.

Deux catégories d’espaces doivent à priori appliquer le pass sanitaire :

  • ceux référencés comme ERP de loisirs et de culture, visés par le décret, et
  • les cafés-coworking, qui appliquent les mêmes règles que les cafés et restaurants.

Pour les autres, c’est au gestionnaire d’espace de décider, en fonction de son interprétation. Le syndicat du coworking et des centres d’affaire Synaphe a précisé cette règle dans une communication récente sur les ERP, en, fonction de leur catégorie :

  • Le pass sanitaire ne s’applique pas dans les locaux de catégories W
  • Le pass sanitaire s’applique dans les locaux de catégories N
  • En cas d’activité Mixte, le pass s’applique dans l’ensemble de l’espace
  • Dès lors qu’il y a une activité liée à la restauration (traiteur, service de café ou de boissons, etc.) le pass sanitaire s’applique sur l’ensemble de l’établissement, indépendamment de la catégorie (sauf espace disposant d’une exception, comme un restaurant collectif).
  • Pas de précisions particulières pour les locaux d’activité en catégorie L ni sur les cuisines partagées.

Comme cette article, il ne s’agit que d’interprétations qui n’ont pas de valeur légale. Le coworking et les tiers-lieux restent une catégorie mal identifiée aujourd’hui par les pouvoir publics et ne sont dont pas visés par des directives claires. C’est donc à chaque gestionnaire d’espace d’appliquer ces recommandations en fonction de son interprétation. 

Les espaces type café coworking (ici Anticafé) doivent appliquer le pass sanitaire

Pour aider les utilisateurs à s’y retrouver, nous avons développé une fonctionnalité permettant aux gestionnaires d’espace d’indiquer si le pass sanitaire était demandé dans leur établissement ou non (voir plus loin).

 

Tous les utilisateurs des espaces sont-ils concernés ?

 

Non, à priori, seuls les utilisateurs externes, ponctuels devront présenter leur pass sanitaire. Les utilisateurs “résidents”, qui ont fait des sites de coworking leur lieux de travail habituels, n’ont a priori pas besoin de présenter leur pass sanitaire pour accéder aux locaux, sauf si leur propre entreprise le demande pour accéder aux espaces. Ces utilisateurs étant “chez eux”, c’est bien à priori à l’entreprise qui loue les bureaux privatifs de définir ses propres règles. 

La seule exception pour les résidents pourrait concerner l’accès aux parties communes “publiques” (notamment espace de restauration et café, comme on l’a vu précédemment) : dans ce cas, les espaces pourraient demander le pass sanitaire, notamment en cas de restauration sur place. Chez Wellio par exemple, en tant que résident, on ne vous demandera pas votre pass sanitaire, mais si vous voulez accéder à la caféteria, on vous le demandera avant de vous servir. 

Wellio Gare de Lyon - Bureaux flexibles en Coworking à Paris 12
Les parties communes des espaces de coworking comme les cafétérias pourraient être concernées par l’application du pass sanitaire

À compter du 30 août 2021, le pass sanitaire peut être rendu applicable aux personnes et aux salariés qui interviennent dans les lieux suscités visés par le décret. Il est donc possible également que les espaces demandent à leurs propres personnels en contact avec du public, d’avoir un pass sanitaire, mais cela va rester à l’initiative des gestionnaires. 

 

Comment savoir si l’espace où je souhaite me rendre demande le pass sanitaire ?

 

Nous avons demandé à nos espaces partenaires de signaler via la plateforme si le pass sanitaire était nécessaire pour accéder à leur établissement lors de vos réservations. Si le pass sanitaire est demandé, vous en serez notifié au moment de valider votre réservation (voir ci-après).

 

Si l’information n’est pas disponible, nous indiquons simplement que le pass pourra vous être demandé à votre arrivée, et vous avez la possibilité en amont de contacter l’espace via la plateforme pour poser la question.

Vous pouvez également à tout moment nous contacter directement pour toute question ou précision sur ce sujet : 

  • Par mail à l’adresse contact@neo-nomade.com
  • Ou par téléphone au 01 79 73 20 20, du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h.

N’hésitez-pas également à répondre / contribuer à cet article pour que nous puissions l’améliorer et le mettre à jour au fur et à mesure des évolutions de la situation.

 

Excellente reprise à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires