Retrouvez dans notre revue de presse hebdomadaire notre sélection de l’actu du télétravail et des tiers-lieux. Études, nouveautés, faits marquants… Que retenir cette semaine?

« Tiers-Lieux », de quoi parle t’on ?

Concept pour le moins nébuleux, le tiers lieu écope de la définition que chacun veut bien lui donner. Nous le considérons, par exemple, comme une alternative accommodante  au bureau classique en entreprise. Plus proche du domicile, il permet une plus grande flexibilité et allège le quotidien du travailleur tout en recréant des conditions de travail idéales.

Cependant, si l’on prend un peu de recul, on s’aperçoit que le terme « tiers-lieu » revêtait à l’origine une signification légèrement différente. Le sociologue américain Ray Oldenburg (expliqué par la bibliomancienne) les caractérisait comme des espaces neutres au centre de la communauté et où les individus se réunissaient pour discuter régulièrement . Toujours selon Ray Oldenburg, le tiers-lieu est un espace d’échange et de partage certes, mais qui s’apparente plus à un bar où à votre café préféré. Cependant, sa définition rejoint la nôtre sur certains points : le tiers-lieu est facile d’accès, il fait office d’instance de socialisation, et il permet de faire fructifier les idées via l’échange. Les différents acteurs se sont rassemblés pour essayer de définir plus précisément ces tiers-lieux avec un axe consommation collaborative et partage prédominant. Ainsi, l’initiative des tiers-lieux francophones vise à établir une définition.

Si cela ne vous rappelle rien, pourquoi ne pas vous renseigner sur un tout autre concept ? Celui du coworking.

Le Coworking, comment ça fonctionne en France ?

Les nombreux articles résumant le coworking sur la toile ont déjà dû vous familiariser avec le concept. Il est maintenant tout à fait légitime de vouloir approfondir plus amplement le sujet et de s’interroger : le coworking, ça se passe comment en France?

Nos amis niçois du Coworking Space Les Satellites abordent, dans un article plein d’humour, les différents aspects pratiques du travail collaboratif. Le bruit, la durabilité, la prise de recul, la productivité et la confidentialité sont autant de sujet abordés. On retiendra que le bruit est souvent synonyme, non pas d’agitation, mais de productivité dans un espace de coworking. D’autre part, l’identité d’un espace est relative à l’environnement géographique et culturel. Il ne vit pas de la même façon à Berlin qu’à Nice et à New-York. Le concept du coworking est à l’origine américain, mais il a été adapté à la française. Enfin, en ce qui concerne la confidentialité, l’incompatibilité ne serait que partielle : le mot d’ordre étant la confiance. Nous, on aurait tendance à être prudent sur ce dernier point, mais quoi qu’il en soit le Coworking ça s’essaye !

Sécurité et Télétravail
En France, le télétravail soulève toujours de nombreuses inquiétudes. Si vous pensez encore que le télétravail n’améliore pas la productivité de vos salariés, nous nous ferons une joie de vous convertir. Cependant, la principale source d’angoisse est souvent relative à la sécurité du système d’information.

 Dans un article basé sur une étude du CDW Governement, le blog « travail en pantoufle » nous rappelle très justement que le télétravail à grande échelle permet de résoudre de nombreux problèmes tels que le trafic routier, la pollution, l’internationalisation de l’activité et le manque de productivité des travailleurs. Cependant, le télétravail fragilise parfois les systèmes de sécurisation de l’information. Les entreprises doivent sécuriser aussi bien les postes de travail dans les bureaux que l’ensemble des postes mobiles. De plus, il s’agit surtout de former des personnes à l’usage des technologies hors du bureau. En agissant de la sorte, l’entreprise permet l’accès aux données des serveurs internes de manière plus sécuritaire et évite ainsi les fuites d’information lorsque les employés sont en déplacement. Via cet article, nous rappelons qu’il est important de rester prudent : certaines personnes mal avisées pourraient être à l’affût de données confidentielles.