Selon le dernier baromètre Paris Workplace, réalisé par la société foncière lyonnaise (SFL) et l’Ifop, le télétravail favoriserait le sentiment d’isolement. Les chiffres révèlent que 36 % des télétravailleurs interrogés se sentent isolés, 34 % ressentent de l’ennui et 24% vivent dans la peur d’un licenciement.

Le manque d’interactions sociales serait à l’origine de ce mal être. Pourtant des solutions existent !

Le coworking: l’alternative au télétravail à domicile

Même si certaines personnes apprécient de travailler dans le calme olympien de leur domicile, à la longue cela peut s’avérer déprimant.

De plus tous les télétravailleurs n’ont pas un environnement de travail de qualité chez eux.

Le coworking peut répondre à ces deux problématiques et bien plus encore !

1: Le coworking permet de créer du lien social

Selon le baromètre seuls les échanges en face à face permettent de réduire le risque d’isolement.

Quand un collaborateur parle à plus de trois personnes en face à face dans une journée, la probabilité qu’il se sente isolés est divisée par deux !

Ca tombe bien ! Le coworking c’est avant tout une communauté !

Freelance, entrepreuneurs, télétravailleurs, le coworking rassemble des personnes d’horizons différents partageant cette envie d’ouverture et ce besoin de créer du lien.

On voit vraiment une forme de bienveillance entre tous et cette bienveillance amène à des échanges entre coworkers. Ces échanges-là sont très stimulants, chacun s’enrichit des expériences et de l’univers de l’autre, cela donne un nouveau souffle et permet d’envisager autrement la pratique de son métier.” déclare Valérie Andrade, co-fondatrice de Sceaux Smart, dans notre livre blanc “Coworking: les nouveaux bureaux de l’entreprise”.

2: Le coworking offre un environnement de travail adapté

Openspace, alcôves intimistes, ambiance working café: il existe aujourd’hui une grande offre de coworking en France qui répond aux différents besoins des télétravailleurs.

De la connexion haut débit et au café haut de gamme, les salariés en télétravail peuvent retrouver tous les éléments de qualités de leur entreprise à deux pas de chez eux.

Fini le télétravail en pyjama sur le canapé au milieu des jouets des enfants.

3: Le coworking c’est développer son réseau

Le coworking c’est un brassage de population éclectique propice à la création de réseaux professionnels dans un cadre innovant et stimulant.

Les espaces proposent régulièrement des animations pour favoriser les rencontres entre coworkers et rendre possible la coopération.

Il n’est pas rare de voir des idées de nouveaux business émerger des dans des espaces de coworking !

4: Le coworking permet de séparer vie personnelle / vie professionnelle

Le télétravail à domicile peut empiéter sur la vie personnelle du salarié. La porosité entre les deux univers est fréquent.

Qui n’a pas étendu son linge en répondant à un coup de fil professionnel ou consulté ses emails une fois la journée de travail terminée ?

Travailler en coworking permet de cloisonner les deux.

De plus, le salarié s’organise comme pour aller au bureau, mais dans un espace dédié près de chez lui et évite les temps de transports (2 heures en moyenne en Ile-de-France !).

On estime* que le télétravail permet de gagner en moyenne 2 heures par jour: 1 heure pour l’entreprise grâce à l’efficacité du travail à distance et 1 heure pour le télétravailleur qui peut la consacrer à d’autres activités comme aller chercher ses enfants à l’école.

La flexibilité du lieu de travail: un facteur clé de la qualité de vie au travail

Chez Neo-nomade, nous pensons qu’il faut donner aux collaborateurs la possibilité de choisir librement leur lieu de travail entre domicile, bureau et espaces de coworking.

Cette flexibilité est facteur de qualité de vie au travail et donc de performance pour les entreprises.

C’est aussi un atout pour la marque employeur quand on sait que 87% des jeunes diplômés ne veulent pas de bureaux classique* et que 58% de la génération Z se dit favorables au coworking.

Neo-nomade met le coworking à la portée des entreprises et de ses salariés en proposant une plateforme qui rassemble toute l’offre de coworking en France.

Grâce à Neo-nomade, les entreprises organisent le nomadisme de leurs collaborateurs et rendent flexibles les coûts immobiliers.

Un enjeu pour construire une nouvelle stratégie RH et Immobilière

Mais ces changements supposent que l’entreprise ait pris le sujet du travail à distance comme un réel enjeu stratégique. L’idée est d’intégrer ces pratiques à l’organisation du travail et donc de construire en amont une vision et un cadre.

Ensuite, ce changement s’accompagne à chaque étape : expérimentation, accompagnement au changement des managers et salariés, REX et bilan, ajustements comme l’a fait par exemple La Région Ile-de-France en déployant le télétravail et le coworking auprès de ses agents.

Résultats: 88% de salariés affirment avoir une meilleure qualité de vie et plus de 80% se sentent moins fatigués.

Idem pour l’immobilier : cette part flexible de l’empreinte immobilière doit être intégrée plus tôt dans les stratégies et décisions immobilières. Ce n’est qu’à cette condition que le travail à distance ne rimera pas avec isolement et que le coworking trouvera la place qui lui est dûe dans le quotidien de millions de salariés.

Envie d’explorer ces nouveaux horizons ?

De partager vos retours d’expérience ?

La discussion est ouverte !