Il est rare de trouver des études sur les nouveaux espaces de travail (télécentre, coworking)  réalisée par des « non partisans » (gestionnaire de coworking, télétravailleurs, etc…).

C’est pourquoi cette étude détaillée sur les télécentres ruraux français, réalisée par l’Université Jean Moulin – Lyon 3 et financée par l’Agence Nationale de Recherche,  nous parait particulièrement intéressante.

Les travaux menés par Bruno Moriset, maître de conférence à Lyon3 et des étudiants de Master donnent un éclairage sur le rôle des télécentres français dans le développement de l’économie numérique.

Au menu de l’étude entre autre:

  • une présentation du concept de télécentre rural
  • une liste des télécentres français en activité
  • des réflexions sur la stratégie d’implantation des télécentres (immobilier, IT, social)

Et comme le dit l’auteur de l’étude il reste beaucoup à apprendre des expériences existantes de télécentres qui constituent de véritables « living labs ». Pour en savoir plus sur le programme de recherche, rendez vous sur le site Discotec de l’Université Lyon 3.

Parallèlement, des projets de télécentres plus urbains voient le jour (Actipole21) et les espaces de coworking se multiplient dans les grandes villes françaises. Des alternatives au bureau se mettent donc tout doucement en place avec des gammes de services et des modèles économiques variables  en fonction des utilisateurs et de leur localisation.